Insomnie

Dans la nuit un ventilateur
Le seul son qui se meut
Ma présence amère
Rien d’autre ne me plaît
Que rester là
À ne rien faire
Il n’y a rien d’autre
À faire
Je suis seul
Honte d’être seul
Ça veut tout dire
La solitude, s’entend
Elle me révèle à moi-même
Ma solitude
Ma seule véritable possession
Mon amie toujours présente
Elle ne me juge pas
Il n’y a rien à juger
Juste un morceau de néant
Qui pense
Qu’il a raté sa vie


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :