La sagesse d’un laideron

Radieuse malgré son extrême laideur
Surnommée « le Bouddhin », sages sont ses propos
Qui croise son chemin trouve aussi le repos
L’écoutant raconter des fables de bonheur

Par son rire affichée, sa pauvre dentition
Du bon père au gredin, leur âme fait souffrir
Une aumône à ses pieds chacun va lui offrir
Des largesses du cœur fait la compétition

Pourtant elle apprécie la simple volonté
D’un baiser sur sa joue d’exprimer sa bonté
Il s’en trouve parfois qui montrent du dégoût

Pour les récompenser de leurs rires affreux
Elle rendra immortel leur venimeux bagout
Narrant de judicieux contes inspirés d’eux


One response to “La sagesse d’un laideron

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :