XXIe

Un fait divers
Révolution
Mes yeux sont las
De cette fureur
Ces anges fuient
Courent à leur perte
S’estompent en la rixe sans fin
Et si ce n’est pas déjà fait
Sagesse est de cesser ce siècle

Bonne nuit


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :