Retour

Nous courrons, éperdus, derrière des œuvres en fuite
À chaque instant peintes par une volonté inconnue
Notre fugue à travers les âges arrive à son terme
Et l’artiste se rappelle une époque où il fut créé

Dans les bras de nos mémoires célestes nous accourrons
Animés du désir d’être plus que soi
Dépasser les bornes dans le délice de nos créations

Un navire mouille à quai où nous voulons monter
Pour entendre la mer dans un nautile

Et nous fusionnons dans l’écume


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :